Hamlet(te) : un portrait de famille

>> Dossier de diffusion [PDF] <<

 

Résumé

Désespérée par la mort de son père, la jeune Hamlet voit d’un très mauvais oeil le remariage de sa mère avec Claudius, le frère du défunt. La situation empire lorsqu’un spectre se présente à Hamlet comme l’âme de son père et accuse Claudius de sa mort. Ni l’amour de la très rock Ophélie, ni les chansons de ses amies d’enfance ne sauraient désormais détourner la jeune femme de son objectif : la vengeance.

 

Distribution

Texte : William Shakespeare

Traduction et mise en scène : Maïté Cussey

Jeu : Ariane Charalambos, Maïté Cussey, Caroline Malandran, Manuela Malatestinic, Ulysse Mineo, Lucas Jason Perrot, Lisa Romestant.

Composition musicale, création sonore et régie : Robert Benz

En images
***

Ils en parlent

Le Dauphiné – 30 juillet 2016

Le théâtre Ishtar a fait le show !

La compagnie le Théâtre Ishtar avait déjà fait le déplacement l’été dernier dans le cadre du Festival Shakespeare et ils sont revenus cette année encore armés d’un second spectacle-concert intitulé « Hamlet(te), un portrait de famille ». La petite troupe lyonnaise a, une nouvelle fois, poussé la chansonnette jeudi soir à l’espace Trenet pour le plus grand plaisir du public qui s’est déplacé en masse. Comme à son habitude, le Théâtre Ishtar a prôné des valeurs d’égalité entre les sexes et les genres avec notamment un personnage principal, Hamlet(te), interprété par une demoiselle. Dotée d’un esprit rock’n’roll, la jeune troupe s’est également déchaînée sur des titres de Donna Summer ou encore du groupe The Pointed Sisters avec quelques clins d’œil à la chanson française (Michel Sardou, Johnny Halliday, etc.). Du rock, du disco, de la dance, de la pop et de la variété… Le tout plongé dans l’univers tragique d’Hamlet non sans oublier une petite pointe d’humour.

Par Gwendoline BOGAERT

Publicités