« Je me suis mis en tête de rendre le Chevalier amoureux de moi… » © Gilles Perréal

Publicités