« Thousand mile night… » © Gilles Perréal